Profil repêchage : Anthony Mantha

lundi, 24.06.2013 / 13 h 28
Chris Lund  - Ottawasenators.com



Dans le Sénat jette un coup d’œil sur 40 espoirs en prévision du repêchage amateur du 30 juin. Voici Anthony Mantha...

Si vous cherchez un marqueur naturel en première ronde, difficile de trouver mieux qu’Anthony Mantha, des Foreurs de Val D’Or.

L’ailier de six pieds quatre pouces et 190 livres fut l’un des meilleurs francs-tireurs au Canada. En 67 matchs de saison régulière avec Val D’Or, Mantha a marqué 50 buts et ajouté 39 mentions d’aide pour un total de 89 points. Il a ajouté cinq buts en neuf parties éliminatoires et il fut choisi au sein de la deuxième équipe d’étoiles de la LHJMQ.

Les qualités de Mantha sont évidentes. Il est un joueur imposant physiquement qui peut influencer le cours d’un match avec son savoir-faire en attaque et son talent de fabricant de jeu. Offensivement, il excelle pour mettre la touche finale à un jeu, possédant un excellent tir puissant et rapide. Il a un don pour s’infiltrer dans les zones périlleuses en attaque et il a un bon flair pour le filet adverse. Il est un patineur de qualité et, lorsqu’il utilise son physique, il est très difficile de lui faire perdre la rondelle.

Les critiques à l’endroit de son jeu sont assez préoccupantes pour empêcher Mantha de se retrouver parmi les joueurs en tête de lice en première ronde. Avec un gabarit comme le sien, il n'est pas un joueur très physique. Il est capable d’utiliser son corps pour s’aider possession de la rondelle, mais il ne joue pas avec une agressivité perceptible, ce qui pourrait l'empêcher d'atteindre son plein potentiel. On dit également que Mantha est enclin à prendre des soirées de congé, ce qui remet son esprit de compétitivité en question.

Les avantages et les inconvénients de Mantha constituent donc un ensemble intriguant pour les équipes qui songent à l’acquérir. D’une part, il est un marqueur immensément doué et qui, en soi, constitue un énorme avantage. Cependant, alors que l’on espère qu'il parvienne à ajouter du muscle et se développer suffisamment pour devenir un joueur plus complet, il est possible que cela ne se produise pas non plus. Il a tous les outils pour devenir un grand marqueur, mais il faut encore qu’il puisse réussir à harmoniser tous ces éléments dans son jeu.

On peut s’attendre à voir Mantha, l’unique marqueur de 50 buts dans la LCH admissible au repêchage cette année, être sélectionné en milieu de peloton au premier tour.


Encore plus du Sénat : Dernières nouvelles/Articles :
Courriel HAUT DE PAGE ↑