Profil repêchage : Hunter Shinkaruk

lundi, 24.06.2013 / 14 h 19
Chris Lund  - Ottawasenators.com



Dans le Sénat jette un coup d’œil sur 40 espoirs en prévision du repêchage amateur du 30 juin. Voici Hunter Shinkaruk...

Pour être des meilleurs, il faut travailler très fort. Au sein de la cuvée 2013, peu de joueurs travaillent avec autant d’acharnement que l’attaquant Hunter Shinkaruk, des Tigers de Medicine Hat.

Shinkaruk est une puissance offensive chez les Tigers et qui en a impressionné plusieurs après le départ d'Emerson Etem du programme. À cinq pieds 11 pouces et 175 livres, il travaille fort sur le plan offensif et ses statistiques le prouvent. En 2012-2013, Shinkaruk a récolté 37 buts et 86 points en 64 matchs pendant la saison régulière avant d’ajouter trois buts et six points en séries éliminatoires. Avant la saison, il a représenté le Canada au mondial des moins de 18 ans en 2011-2012, récoltant quatre buts et huit points en six matchs.

Shinkaruk est un joueur intense qui semble connaître du succès lorsqu’on lui fait le plus souvent confiance. Il peut trouver un moyen de propulser son équipe à la victoire. Il est très doué offensivement à la fois comme un meneur de jeu et pour compléter des jeux. En plus de ses aptitudes et de son acharnement, il devient un casse-tête pour les défenseurs adverses et un élément important pour son équipe.

Il y a deux lacunes au sujet du jeu de Shinkaruk. Tout d'abord, sa taille et sa force physique ne sont pas idéales pour un calibre supérieur. Alors que ce dernier va continuer de s’améliorer en vieillissant et en gagnant en croissance, il sera probablement plus facile à neutraliser comparativement à ce qu'il est habitué, contre des adversaires plus gros et plus expérimentés. Il n'est pas raisonnable de s'attendre à ce qu'il fasse le saut et qu’il collabore avant qu’il ne se développement correctement sur le plan physique. Deuxièmement, son jeu défensif et sans la rondelle n’est pas aussi avancé que certains le souhaiteraient. Il est enclin à tomber dans un jeu unidimensionnel.

Malgré ses limites sur le plan physique, Shinkaruk devrait devenir un joueur très solide dans la LNH. Alors que son jeu offensif est beaucoup mieux que son jeu défensif à l'heure actuelle, il peut apprendre à s’améliorer sans la rondelle au niveau professionnel et par le biais d'autres expériences. Son éthique de travail et ses habiletés offensives sont trop importantes pour le laisser passer et il devrait, à tout le moins, devenir un joueur de qualité en attaque.

On peut s’attendre à ce que Shinkaruk puisse être réclamé en milieu de peloton au premier tour.


Encore plus du Sénat : Dernières nouvelles/Articles :
HAUT DE PAGE ↑