Pierre Dorion parle de la rencontre des dépisteurs des Sénateurs

lundi, 27.01.2014 / 13 h 32
Chris Lund  - Ottawasenators.com

Les Sénateurs d’Ottawa ont tenu des rencontres de dépistage la semaine dernière en Floride, avec directeur général adjoint Pierre Dorion. Il offre un compte rendu des réunions.

Voici un condensé de ses propos...

Nous avons tenu six jours de rencontres à Fort Lauderdale la semaine dernière, des réunions pour parler autant du niveau professionnel que du niveau amateur. Bryan (Murray, le DG des Sénateurs) a assisté à nos réunions au niveau professionnel, où nous avons identifié nos impressions relativement à la situation de l’équipe en ce moment et nous avons également identifié des cibles possibles dans la possibilité qu’il y ait une transaction — nous devons toujours être prêts pour cette éventualité. Des joueurs que nous ressentons pourraient nous aider à court ou à long terme. Nous avons scruté toutes les équipes de la LNH et de la Ligue américaine pour voir quels joueurs qui se sont améliorés. Ensuite, lors des réunions au niveau amateur, c’est un peu différent cette année, étant donné que nous n’avons pas de choix de première ronde, nous avons préparé encore notre liste en conséquence parce qu’on ne sait jamais ce qui peut arriver d’ici la date limite des échanges. Il y a toujours une possibilité que nous puissions obtenir un choix de première ronde. Nous avons préparé notre liste comme nous le faisons chaque année, avec notre groupe de dépisteurs, une liste de 50 ou 60 joueurs (…). Pendant l’une de ces réunions, nous avons jasé avec Randy Lee au téléphone pendant environ une heure et demie et nous avons passé en revue chacun de nos espoirs au niveau universitaire et en Europe.

Sur le déroulement des réunions alors que l’équipe ne possède pas de choix de première ronde :

Même si l’on ne sait jamais ce qui peut arriver le jour du repêchage, nous adoptons une approche dans l’éventualité d’avoir un choix de première ronde. Évidemment, cette année, nous n'en avons pas, mais nous sommes vraiment heureux d’avoir pu obtenir un joueur du calibre de Bobby Ryan. Parfois, pour obtenir quelque chose, il faut sacrifier quelque chose. Nous liste est assez longue cette année, mais à la mi-saison, c’est souvent le cas comparativement à la liste de fin d’année.


Encore plus du Sénat : Dernières nouvelles/Articles :
HAUT DE PAGE ↑