Les propos de Bryan Murray à quelques jours de la date limite des transactions

mardi, 25.02.2014 / 15 h 59
Chris Lund  - Ottawasenators.com



Le directeur général des Sénateurs Bryan Murray a pris quelques minutes après la séance d’entraînement de mardi au Centre Robert-Guertin de Gatineau, pour répondre aux questions au sujet de l’alignement avant la date limite des transactions, la semaine prochaine.

Au sujet de la fin du gel des formations :

J’ai discuté avec quelques homologues, mais rien ne bouge en ce moment. Je crois que les choses vont s’activer au cours des prochains jours.

Sur la possibilité de rester inactif à la date limite cette année :

C’est fort possible. J’ai lu quelque part que je devrais me contenter de prolonger le contrat de mes propres joueurs. C’est une chose à considérer.

Sur le fait que plusieurs équipes sont encore dans la course pour une participation aux séries éliminatoires rend la tâche plus difficile :

C’est vrai. Présentement, seulement trois ou quatre équipes sont effectivement écartées de la course et qu’elles peuvent être considérées dans le camp des vendeurs. Il y a plusieurs formations qui luttent présentement pour une participation en séries, ayant pour effet que le prix demandé pour un joueur peut être plus élevé. J’aime notre équipe en ce moment. Dans l’éventualité où nous serions dans l’impossibilité de conclure une transaction, ce ne serait pas la fin du monde. Notre filiale regorge de bons joueurs et si nous ressentons le besoin d’en rappeler un, nous n’hésiterons pas à le faire.

Au sujet de protéger de jeunes espoirs :

Il y a certains jeunes joueurs dont nous ne voulons pas nous départir. Ils représentent l’avenir de notre organisation et nous allons les garder. Il y a aussi certains autres joueurs prometteurs qui pourraient être susceptibles de faire partie d’un échange, à condition d’obtenir le bon élément en retour.

Au sujet des joueurs sur le point de devenir autonomes et qui pourraient servir de monnaie d’échange :

Il s’agit d’une question que l’on se pose quotidiennement maintenant. J’ai consulté les entraîneurs et notre personnel et je leur ai demandé si nous avons une réelle chance de participer aux séries éliminatoires. Si la réponse est oui, devons-nous échanger un vétéran? Il y a des équipes qui paient le gros prix pour faire l’acquisition de joueurs autonomes sans compensation afin de demeurer dans la course. On me pose la question très souvent. Si un joueur est utile à notre équipe, je crois que nous devrions le garder jusqu’à la fin de la campagne et prendre une décision par la suite.

Au sujet du rappel de Hoffman :

Mike Hoffman a été exceptionnel. J’ai discuté avec mon personnel, les entraîneurs Luke Richardson et Steve Stirling à Binghamton, aux dépisteurs chez d’autres équipes et personne n’a dit que ce joueur ne peut pas évoluer dans la LNH. Il est très rapide, il n’hésite pas à lancer au filet. Je crois que Mike s’est mis inutilement de la pression lorsqu’il est venu ici dans le passé. Je crois qu’il doit se contenter de jouer. Nous lui demandons seulement d’exécuter ce qu’il peut faire de mieux.

Au sujet de la séance d’entraînement à Gatineau :

Je crois que c’est fantastique. Il y avait beaucoup de jeunes dans les gradins. Je pense qu’il est de notre devoir de montrer nos joueurs à l’entraînement à différents endroits dans la région et qu’il est important de traverser la rivière des Outaouais pour conquérir des partisans. Je crois que nous pouvons faire mieux à ce chapitre.


Encore plus du Sénat : Dernières nouvelles/Articles :
HAUT DE PAGE ↑