[26-18-4]
2
3
[25-17-6]
21/02/2013
FINALE F
1 2 3 F FINALE
New York Rangers NYR 0 0 2 0 (1-7) 2
34 LANCERS 37
24 MJ 29
38 ÉCHEC 36
4 PUN 8
1/4 BAN 1/2
10 GIVEAWAYS 11
9 TAKEAWAYS 3
17 BLOCKED SHOTS 20
         

Aperçu Rangers-Sénateurs

jeudi, 21.02.2013 / 11 h 12

Les Rangers de New York se sont retrouvés bien près du précipice lors de la première ronde des séries éliminatoires de l’an dernier, gracieuseté des Sénateurs d’Ottawa, l’équipe qui avait terminé au huitième rang de l’Association de l’Est. Mais les Rangers l’avaient emporté in extremis en sept parties. Les deux formations s’affronteront pour la première fois depuis cet épisode, et le défi pourrait être encore une fois de taille pour la formation new-yorkaise, étant donné qu’elle sera privée des services de Rick Nash.

Nash ratera un deuxième match consécutif jeudi soir en raison d’une blessure inconnue, alors que les Rangers rendent visite aux Sénateurs à la Place Banque Scotia (19 h 30, TVA Sports, Sportsnet-E, CJFO-FM 94,5).

Ottawa doit aussi composer avec de nombreuses blessures, notamment Jason Spezza et Erik Karlsson, qui devraient rater le reste de la saison.

Néanmoins, les Sénateurs (9-6-2) ont remporté leurs deux derniers matchs, dont le plus récent par la marque de 3-1 sur les Islanders de New York, mardi.

Craig Anderson est au sommet de son art, occupant le premier rang dans la LNH au chapitre de la moyenne des buts alloués (1,57) après avoir réalisé 37 arrêts mardi. Il présente une moyenne de 1,92 en 18 départs en carrière contre les Rangers, incluant les matchs éliminatoires de l’an dernier.

« Tout le monde met la main à la pâte, a déclaré Anderson. Mon travail est d’arrêter les rondelles, peu importe le nombre de tirs. »

L’entraîneur-chef des Sénateurs, Paul MacLean, prévoit une bataille acharnée jeudi, peu importe la composition de l’alignement pour les New-Yorkais. Les Rangers ont remporté huit de leurs 10 derniers matchs à Ottawa, incluant les séries éliminatoires.

« Je crois qu’il s’agit d’un match très important, a déclaré MacLean. Il y a une possible rivalité ici. Nous sommes impatients d’entamer cette rencontre.

« Il s’agit d’une belle occasion de jouer contre une équipe qui nous a éliminés et nous prévoyons un excellent duel. Ils alignent toujours (Marian) Gaborik et (Henrik) Lundqvist; nous en aurons plein les bras. »

HAUT DE PAGE ↑