[54-20-8]
2
1
[37-31-14]
25/10/2013
FINALE
1 2 3 FINALE
Anaheim Ducks ANA 2 0 0 2
28 LANCERS 27
38 MJ 27
25 ÉCHEC 40
8 PUN 10
0/5 BAN 1/4
2 GIVEAWAYS 16
10 TAKEAWAYS 9
18 BLOCKED SHOTS 12
         

Aperçu : Ducks c. Sénateurs

vendredi, 25.10.2013 / 9 h 48

Les Sénateurs d’Ottawa (4-3-2) reçoivent la visite des Ducks d’Anaheim (7-3-0), ce soir au Centre Canadian Tire (19 h 30, TVA Sports, Sportsnet-East, 94,5 Unique FM). Il s’agit du deuxième et dernier affrontement entre ces deux équipes cette saison. Lors du premier duel, il y a douze jours, les Ducks ont décoché 56 tirs au but pour infliger un cuisant revers de 4-1 aux Sénateurs, au Honda Center d’Anaheim.

Depuis, les Sénateurs ont remporté trois de leurs quatre derniers matchs et ils devraient offrir une meilleure opposition cette fois-ci.

« Je crois que ce match a été un peu humiliant pour nous », a déclaré Jason Spezza aux journalistes, jeudi. « C’était loin d’être notre meilleur match. Ils (les Ducks) ont dicté l’allure pendant toute la rencontre et ils ont profité de leurs chances de marquer. J’ignore si ce match nous a ouvert les yeux, mais elle nous a très certainement servi de point de ralliement. Nous avons vite compris que la saison serait longue si on continuait à jouer de cette façon. Des fois, il faut connaître un mauvais match comme celui-là pour prendre conscience de ce qui ne fonctionne pas très bien. »

Les Ducks, de leur côté, disputeront un deuxième match en autant de soirs et tenteront d’éviter un balayage au cours de leur périple de trois matchs dans l’est du Canada. Ils ont subi un revers de 4-1 hier soir face aux Canadiens à Montréal, après avoir mordu la poussière 48 heures plus tôt, dans une défaite de 4-2 contre les Maple Leafs à Toronto.

Le gardien Craig Anderson sera le partant contre les Ducks ce soir et l’entraîneur-chef Paul MacLean a précisé que cette décision ne constituait pas nécessairement une chance pour Anderson de se racheter de sa performance du 13 octobre dernier. Anderson avait alloué deux buts sur les neuf premiers lancers des Ducks, avant de voir Robin Lehner s’amener en relève après 4:06 de jeu.

« Pas nécessairement. Je crois qu’il a bien fait dernièrement et qu’il est notre gardien numéro un », a déclaré MacLean au sujet de la prestation d’Anderson mercredi, avec 31 arrêts contre les Red Wings à Detroit. « Nous avons un jour de congé entre deux matchs. Ce sont des raisons qui ont motivé ma décision. »

Avec la collaboration de Mike Battaglino, journaliste NHL.com

HAUT DE PAGE ↑