Series Tied 1 - 1
[41-31-10]
3
2
[51-24-7]
14/04/2012
FINALE P
1 2 3 Pr FINALE
Ottawa Senators OTT 0 1 1 1 3
32 LANCERS 29
30 MJ 31
30 ÉCHEC 30
28 PUN 26
1/4 BAN 1/4
6 GIVEAWAYS 8
3 TAKEAWAYS 8
10 BLOCKED SHOTS 25
       

Sénateurs 3, Rangers 2 (P)

mercredi, 06.08.2014 / 4 h 50


NEW YORK -- Chris Neil a marqué à 1:17 de la période de prolongation pour permettre aux Sénateurs d’Ottawa de l’emporter 3-2 face aux Rangers de New York, samedi soir, au Madison Square Garden, créant ainsi l’égalité 1-1 dans la série quart de finale de l’Association de l’Est.
 
Neil a inscrit un but du revers après une échauffourée survenue devant le filet des Rangers, attroupement qui avait provoqué la perte du bâton du gardien Henrik Lundqvist. Les deux équipes ayant remporté une victoire à New York, la série se transporte maintenant à Ottawa, lundi, pour la présentation du match no. 3 (19h30 HE; RDS, CBC, CKOI 104,7 FM).
 
Anton Stralman et Brian Boyle ont inscrit les buts des Rangers, tandis que du côté des Sénateurs, Erik Karlsson et Nick Foligno, avec 4:37 à jouer à la troisième période, ont offert la réplique en temps réglementaire.
 
Lundqvist a réalisé 29 arrêts pour les Rangers et son vis-à-vis Craig Anderson a arrêté 27 tirs.
 
Paul MacLean, l’entraîneur des Sénateurs, a effectué un changement de dernière minute dans son alignement, ajoutant un peu de robustesse à sa formation en insérant l’avant Zenon Konopka et le défenseur Matt Carkner.
 
Carkner a distribué quelques coups de poing lors de sa première présence sur la patinoire, mais pas le genre qu’a dû affectionner son entraîneur.
 
Après une solide mise en échec de Carkner à l’endroit de Boyle à 2:15 du début du match, le défenseur des Sénateurs a laissé tomber les gants et a jeté Boyle au sol avec plusieurs coups. L’attaquant des Rangers Brandon Dubinsky s’est porté à la défense de son coéquipier et les autres patineurs présents sur la glace ont emboîté le pas.
 
Au terme de l’attroupement, Carkner a écopé d’une pénalité de deux minutes pour rudesse, de cinq minutes pour s’être battu ainsi que d’une pénalité de match. Dubinsky a également été éjecté de la rencontre en tant que troisième homme impliqué dans une bataille, en plus de recevoir une punition de deux minutes pour rudesse. En retraitant au vestiaire, à partir du banc des pénalités, Dubinsky était furieux et a laissé sortir sa frustration en renversant un contenant de Gatorade sur son passage.
 
Les Rangers ne sont pas parvenus à capitaliser au cours de la supériorité numérique de cinq minutes, mais sur le jeu de puissance suivant, Stralman a inscrit son premier en carrière en séries d’après saison.
 
Avec le défenseur Sergei Gonchar au cachot pour avoir fait trébucher, Stralman y est allé d’un puissant tir frappé depuis la pointe, redirigé au passage par le bâton du défenseur Chris Phillips, des Sénateurs. Stralman a ainsi eu raison de Craig Anderson entre les jambières pour faire 1-0 à 10:11.
 
Les Sénateurs sont passés bien près de tirer de l’arrière 2-0 après la première période, mais Anderson a réalisé un arrêt fantastique de la mitaine, frustrant Ryan Callahan au cours de la dernière minute de l’engagement. Callahan a bien tenté de forcer Anderson à poser le premier geste en étant patient avec le disque, mais le gardien est demeuré en position et a gobé de la mitaine le tir des poignets du capitaine des locaux.
 
L’arrêt clé du cerbère des Sens s’est avéré capital, puisque l’équipe a marqué sur un jeu de puissance avec 6:10 à faire à la période médiane.
 
L’attaquant des Rangers Carl Hagelin a été chassé pour cinq minutes après un coup de coude à la tête du capitaine d’Ottawa, Daniel Alfredsson, qui a dû retraiter au vestiaire et qui n’est pas revenu au jeu par la suite. Karlsson a fait payer New York en marquant un but chanceux quand sa passe a été redirigée par le patin du défenseur Michael Del Zotto pour se retrouver derrière Lundqvist et porter la marque à 1-1.
 
À 2:41 de la troisième période, Boyle a redonné l’avance aux siens, battant Anderson avec un tir de l’enclave. Del Zotto a intercepté une passe en zone neutre pour amorcer une poussée offensive. Il a refilé la rondelle à Ruslan Fedotenko, qui a remis à Boyle pour le tir rapide.
 
Foligno a forcé la prolongation en marquant tard en temps réglementaire. Konopka a fait passer son entraîneur pour un génie, quand il a tenté un tir de loin qui a été redirigé par le défenseur Mark Staal, et le disque s’est retrouvé sur le bâton de Foligno, qui a lancé dans le haut du filet alors que Lundqvist était au sol.
HAUT DE PAGE ↑