Series Tied 2 - 2
[51-24-7]
2
3
[41-31-10]
18/04/2012
FINALE P
1 2 3 Pr FINALE
New York Rangers NYR 2 0 0 0 2
33 LANCERS 31
28 MJ 33
26 ÉCHEC 32
10 PUN 14
2/7 BAN 1/5
10 GIVEAWAYS 10
5 TAKEAWAYS 9
30 BLOCKED SHOTS 8
       

Sénateurs 3, Rangers 2 (P)

mercredi, 06.08.2014 / 4 h 50

Agence QMI - Kyle Turris a touché la cible en prolongation et les Sénateurs d'Ottawa ont arraché une victoire de 3-2 aux Rangers de New York, mercredi.

Les Sénateurs ont ainsi créé l'égalité 2-2 dans la série qui se transportera samedi au Madison Square Garden de New York.

Arrivant à pleine vitesse dans le territoire adverse, Turris a décoché un tir vif dans la partie supérieure du filet, son premier but en séries éliminatoires.

Ottawa remporte ainsi un deuxième match en prolongation depuis le début de cet affrontement.

Les Sénateurs avaient pourtant bien mal amorcé la rencontre en accordant deux buts en avantage numérique.

Anton Stralman a d'abord ouvert la marque en récupérant une rondelle libre dans l'enclave après seulement 49 secondes d'écoulées.

Ryan Callahan a fait 2-0 Rangers quelques instants plus tard. Bien posté à l'embouchure du filet, il n'a eu qu'à pousser le disque derrière Craig Anderson, impuissant, pour accroître l'avance des visiteurs.

Brad Richards et Marian Gaborik ont obtenu des mentions d'aide sur les deux filets.

En deuxième période, Milan Michalek a assuré la réplique des Sénateurs avec son tout premier but des présentes séries. À sa sortie du banc des pénalités, Matt Carkner a saisi une longue passe de Jason Spezza avant de filer vers la cage adverse et de remettre la rondelle à l'attaquant tchèque qui déjoué Lundqvist du revers.

Ce but a semblé fouetter les Sénateurs et les partisans présents à la Place Banque Scotia.

Après plusieurs attaques infructueuses, Sergei Gonchar a créé l'égalité en avantage numérique d'un tir frappé qui s'est frayé un chemin derrière Henrik Lundqvist. Nick Foligno et Chris Neil ont récolté des mentions d'aide sur la séquence.

Jason Spezza quitté la rencontre en fin de deuxième. Alors qu'il s'amenait en zone adverse la tête baissée, le joueur de centre a été frappé solidement par Marc Staal et s'est écroulé sur la glace. Il est revenu dans la rencontre au troisième vingt.

Jouant avec l'énergie du désespoir, les Sénateurs ont attaqué sans relâche en troisième période, mais se sont butés à un Henrik Lundqvist en pleine possession de ses moyens.

Le Suédois a finalement bloqué 28 tirs au cours de la rencontre. Son vis-à-vis Craig Anderson a lui aussi été très solide, en repoussant 31 rondelles.
HAUT DE PAGE ↑