NYR Win Series 4 - 3
[41-31-10]
1
2
[51-24-7]
26/04/2012
FINALE
1 2 3 FINALE
Ottawa Senators OTT 0 1 0 1
27 LANCERS 29
25 MJ 27
23 ÉCHEC 29
6 PUN 4
1/2 BAN 0/3
7 GIVEAWAYS 9
3 TAKEAWAYS 6
8 BLOCKED SHOTS 23
       

Rangers 2, Sénateurs 1

mercredi, 06.08.2014 / 4 h 50


NEW YORK, États-Unis - Les défenseurs Marc Staal et Dan Girardi ont marqué en l'espace de 4:18 en deuxième période, Henrik Lundqvist a effectué 26 arrêts et les Rangers de New York ont éliminé les Sénateurs d'Ottawa en sept parties grâce à leur victoire de 2-1, jeudi.

Staal a ouvert le pointage, puis Girardi a doublé l'avance des Rangers avec son premier filet en carrière lors des séries de la Coupe Stanley. Lundqvist a accordé un but en supériorité numérique à Daniel Alfredsson un peu plus tard en deuxième, mais a fermé la porte par la suite. Les Rangers affronteront maintenant les Capitals de Washington lors des demi-finales de l'Association de l'Est.

Les Rangers n'avaient pas accueilli de match no 7 depuis la finale de la Coupe Stanley en 1994 face aux Canucks de Vancouver. Ils ont gardé intact leur fiche à domicile lors des matchs ultimes — avec quatre victoires en autant d'occasions. Les Rangers ont une fiche de 4-5 lors des matchs no 7, alors que les Sénateurs ont un dossier de 0-5.

Lundqvist a résisté aux assauts répétés des Sénateurs, qui ont passé la majorité des 10 dernières minutes de jeu dans le territoire des Rangers.

Craig Anderson a été presque aussi bon devant le filet des Sénateurs, stoppant 27 lancers.

Les Rangers ont effacé un retard de 3-2 dans une série pour une deuxième fois dans leur histoire. Ils avaient remporté le match no 6 3-2 lundi, à Ottawa.

Tout comme lundi, quand les Rangers avaient inscrit trois buts en deuxième période, New York a profité de la période médiane pour prendre le contrôle de la rencontre.

La recrue Chris Kreider a provoqué un revirement et a transporté le disque dans la zone des Sénateurs. Ryan Callahan a remis à Derek Stepan, qui a effectué une passe transversale à Staal. Ce dernier a inscrit son premier de la série après 4:46 de jeu en deuxième.

Les partisans réunis au Madison Square Garden n'ont pas eu à attendre bien longtemps avant de célébrer à nouveau.

Brandon Dubinsky a récupéré la rondelle et l'a envoyée à Girardi, posté dans l'enclave. Le défenseur a effectué un puissant lancer frappé qui n'a laissé aucune chance à Anderson. Les Rangers menaient alors 2-0 après 9:04 de jeu en deuxième.

Au moment où les partisans croyaient enfin pouvoir se détendre un peu, Alfredsson a redonné espoir aux Sénateurs.

Lors d'une punition à Michael Del Zotto, Alfredsson, qui a raté trois matchs dans la série en raison d'une commotion cérébrale, a fait payer le prix aux Rangers.

À la suite d'une passe de Chris Phillips, il a décoché un tir sur réception et a déjoué Lundqvist avec 8:26 à faire à l'engagement.
HAUT DE PAGE ↑