[25-17-6]
0
1
[19-25-4]
01/02/2013
FINALE
1 2 3 FINALE
Ottawa Senators OTT 0 0 0 0
33 LANCERS 35
28 MJ 35
14 ÉCHEC 13
8 PUN 8
0/4 BAN 0/4
6 GIVEAWAYS 7
11 TAKEAWAYS 12
11 BLOCKED SHOTS 19
       

Hurricanes 1, Sénateurs 0

mercredi, 06.08.2014 / 4 h 50

RALEIGH, Caroline du Nord – Le capitaine Eric Staal a marqué en déviant un tir, et le gardien Dan Ellis a protégé l’avance d’un but en effectuant 33 arrêts quand les Hurricanes de la Caroline ont blanchi les Sénateurs d’Ottawa 1-0 au PNC Arena, vendredi soir.

Ellis a réalisé son 13e jeu blanc en carrière, son premier avec les Hurricanes.

Le gardien des Sénateurs Craig Anderson a conservé sa moyenne de buts alloués de 0,99 par match alors qu’il a bloqué 34 tirs. Anderson, la première étoile dans la LNH en janvier, présente une fiche de 5-1-1 et il n’a pas alloué un but après la première période à chacun de ses sept départs.

Les Hurricanes (3-3-0) ont dirigé 15 tirs vers Anderson à la première période et ils sont parvenus à toucher le fond du filet quand Staal a marqué à 15:45 à la suite d’un beau jeu d’Alexander Semin. Après avoir franchi la ligne bleue, Semin s’est dirigé vers le centre et il a effectué un tir des poignets du haut de l’enclave. Staal a dévié la rondelle pour inscrire son cinquième but de la saison. Le défenseur Joe Corvo a obtenu sa deuxième passe de la saison.

Aucun but n’a été inscrit à la deuxième période mais les Hurricanes ont failli ajouter à leur avance quand Jeff Skinner a frappé la barre horizontale avec un tir devant le filet. Le jeu a été arrêté, et la reprise a confirmé que la rondelle n’avait pas pénétré dans le filet.

Les Sénateurs, qui présentent une fiche de 5-2-1, ont eu une excellente occasion de créer l’égalité au milieu de la deuxième période quand le défenseur des Hurricanes Jamie McBain a reçu une pénalité de quatre minutes pour bâton élevé à l’endroit de Chris Neil, qui a été coupé près d’un œil. Mais les Sénateurs ont eu de la difficulté à déployer leur jeu de puissance en zone offensive, n’obtenant qu’un seul tir lors des trois premières minutes et demi de l’avantage numérique.

Anderson et Ellis présentaient au début du match les meilleurs taux d’efficacité pour le nombre d’arrêts dans la LNH. Anderson occupait le premier rang avec un pourcentage de .967 après six matchs, et Ellis affichait un pourcentage de ,963 après deux présences.

HAUT DE PAGE ↑