Le Site Officiel des Sénateurs d'Ottawa ENGLISH Le Site Officiel des Sénateurs d'Ottawa
Twitter Facebook Instagram SensTV Branché de l’Armée Sens L'application officielle des Sénateurs RSS
 

Pour les dépisteurs de la LNH, le flair pour le talent est toujours primordial

Malgré l'omniprésence de la haute technologie, Dorion affirme que l'intuition demeure une qualité essentielle

mardi, 04.09.2012 / 14 h 58 / Sénateurs d'Ottawa - En vedette
par Rob Brodie  - OttawaSenators.com

Le iPad a changé bien des choses dans le monde des affaires aujourd’hui.

Malgré que l’un des plus grands legs de Steve Jobs ait fait beaucoup de choses pour simplifier le travail des éclaireurs de la Ligue nationale de hockey, il ne peut pas remplacer le traditionnel savoir-faire pour dénicher les vedettes de demain.

« Il fait essentiellement avoir un très bon groupe d’éclaireurs, autant du côté amateur que professionnel », Pierre Dorion, a déclaré directeur du personnel des joueurs des Sénateurs, dans une interview accordée à NHL Home Ice de XM Radio, la semaine dernière. « Le défi consiste à assembler les bonnes listes et avoir toujours cette intuition. Je pense que ce joueur va évoluer (dans la LNH) en raison de son sens du hockey.

« Le joueur Y jouera en raison de son désir ou de son caractère, ou peut-être le joueur Z jouera en raison de son coup de patin. Peut-être qu'il ne marquera pas comme il le faisait dans le junior, mais son coup de patin lui permettra d’évoluer sur le troisième ou quatrième trio. Ces choses n'ont pas vraiment changé. »

Mais il n’y a aucun doute, de dire Dorion, que la technologie a rendu le jeu de dépistage plus facile dans certaines régions. Il est révolu le temps où les éclaireurs remplissaient consciencieusement à la main un rapport sur un espoir, avant de l’envoyer à son employeur par courrier. Le logiciel RinkNet Scouting, par exemple, est utilisé par 29 des 30 équipes de la LNH, ainsi que par 50 autres dans la Ligue canadienne de hockey, rend le processus plus efficace.

Dorion vient tout juste de revenir d'un voyage de dépistage au tournoi Ivan Hlinka des moins de 18 ans en République tchèque, où il a déclaré : « J’ai du voir 10 éclaireurs par iPad; je ne crois pas en avoir vu autant l'année dernière. Donc je pense qu’il s’agit d’une nouvelle direction que les équipes prennent. »

Mais c’est l’équipe d’éclaireurs que les Sénateurs emploient, à la fois au niveau amateur et professionnel, qui est le plus responsable de la mise sur pied d'une organisation qui est riche en jeunes talents. Dorion mentionne un trio de Suédois — Mika Zibanejad, Jakob Silfverberg et le gardien Robin Lehner — en tant que joueurs de premier plan qui devraient avoir un impact à Ottawa dans un avenir rapproché.

Il y a aussi des espoirs moins flamboyants qui seront de futures vedettes. Mais il a fallu avoir un œil vif d’éclaireur pour constater ce potentiel.

« Un gars qui a été oublié, car nous avions trois choix de première ronde il y a un an, est Stefan Noesen », a affirmé Dorion au sujet de l’attaquant des Whalers de Plymouth que les Sénateurs ont choisi au 21e au total en 2011. « Il a fait des progrès significatifs. C'est le genre de gars qui joue le jeu de la bonne façon. Il va au filet, il marque des buts sans faire dans la dentelle et il peut lancer la rondelle.

« Il crée des jeux dans la zone offensive. Il est compétitif dans les deux sens de la patinoire. Il a réalisé d’énormes progrès en l’espace d’un an. »

Sur le côté professionnel, les transactions qui ont amené le gardien Craig Anderson et le centre Kyle Turris aux Sénateurs ont comblé quelques rôles-clés dans l’alignement. Entre cette période et le repêchage, cela a permis au club de rebondir rapidement après la saison 2010-2011, au cours de laquelle Ottawa a raté les séries éliminatoires et échangé plusieurs vétérans pour entamer le virage jeunesse.

« Nous avons pris un peu de recul il y a quelques années en échangeant certains de nos meilleurs actifs », a déclaré Dorion au sujet de ces échanges, impliquant notamment les vétérans attaquants Mike Fisher et Chris Kelly. « Mais nous pensons que nous allons les remplacer en cours de route avec de bons jeunes espoirs et nous allons continuer à regarder en avant. »

CLASSEMENT

SECTION ATLANTIQUE
  ÉQUIPE PJ V D Prol BP BC Pts
1 p - BOS 82 54 19 9 261 177 117
2 x - TBL 82 46 27 9 240 215 101
3 x - MTL 82 46 28 8 215 204 100
4 x - DET 82 39 28 15 222 230 93
5 OTT 82 37 31 14 236 265 88
6 TOR 82 38 36 8 231 256 84
7 FLA 82 29 45 8 196 268 66
8 BUF 82 21 51 10 157 248 52

STATS

SAISON 2013-2014
PATINEURS: PJ B A +/- Pts
E. Karlsson 82 20 54 -15 74
J. Spezza 75 23 43 -26 66
K. Turris 82 26 32 22 58
C. MacArthur 79 24 31 12 55
B. Ryan 70 23 25 7 48
A. Hemsky 75 13 30 -15 43
M. Michalek 82 17 22 -25 39
M. Zibanejad 69 16 17 -15 33
M. Methot 75 6 17 0 23
P. Wiercioch 53 4 19 -1 23
 
GARDIENS: V D DP %Arr Moy
C. Anderson 25 16 8 .911 3.00
R. Lehner 12 15 6 .913 3.06