Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
Le Site Officiel des Sénateurs d'Ottawa ENGLISH Le Site Officiel des Sénateurs d'Ottawa
 

Faites connaissance avec Shane Prince

lundi, 10.02.2014 / 14 h 27 / Sénateurs d'Ottawa - En vedette
Sénateurs d'Ottawa
X
Partagez avec vos amis


Faites connaissance avec Shane Prince\r\n
shane prince

Par Scott Campbell


Il y a beaucoup de travail dans une vie de hockeyeur et avoir une chance de poursuivre une carrière avec les Sénateurs d'Ottawa ne devrait pas être considéré comme un exploit facile. L’espoir des Sénateurs Shane Prince attribue une grande part de son succès à sa famille pour lui avoir montré le bon chemin.

« Je suis reconnaissant envers mon père qui m’a appris à patiner, a déclaré Prince. Je me souviens de mes premiers coups de patin avec lui, alors que j’apprenais. »

Lorsque Prince a atteint l’âge de 12 ans, il a dû faire le choix entre le hockey et le soccer, alors qu’il avait atteint un niveau élevé dans les deux sports, mais il ne pouvait plus poursuivre la pratique des deux à la fois. Pour lui, la décision fut facile à prendre.

Malgré qu’il ait grandi à Spencerport, dans l’État de New York, certaines journées étaient plutôt longues pour Prince à l’époque de son séjour dans le hockey mineur. Après l’école, lui et son père pouvaient parcourir plus de 300 kilomètres aller-retour pour se rendre à Syracuse afin de s’entraîner avec l’équipe de la ville, les Stars.

« Je faisais mes devoirs dans la voiture et je dormais sur le chemin du retour, a dit Prince. De toute évidence, certains jours étaient plus difficiles que d’autres. Cependant, je ne voulais pas manquer ma séance sur la patinoire. Dans l’ensemble, ce fut une très belle expérience. »

Parmi les meilleurs souvenirs de Prince au cours de son séjour avec les Stars de Syracuse, notons une saison invaincue avec un titre de championnat de l’état.

« Nous avons affronté notre équipe rivale, Rochester, en finale. Je pense qu’ils menaient par 3 à 1 et il restait quelques minutes à jouer, a-t-il dit. Nous sommes revenus de l’arrière pour égaler la marque et, éventuellement, gagner la partie, ce qui était assez incroyable. »

Un scénario similaire s’est produit quelques années plus tard. Les Stars, considérés comme les favoris, tiraient de l’arrière en demi-finale, mais ils sont revenus de l’arrière pour gagner le match et ils ont répété l’exploit une autre fois pour remporter la finale. Les Stars de Syracuse ont remporté trois championnats d’état lors du séjour de Prince avec l’équipe.

« C’était une période assez folle. J’aimerais bien revoir tous ces matchs, si je le pouvais. Je n’oublierai jamais cela. »

Prince était aussi un amateur de hockey et il avait ses favoris dans la LNH.

« J’ai grandi en regardant beaucoup les Sabres de Buffalo, simplement parce que c’était près de ma ville natale, a déclaré Prince, ajoutant que son joueur préféré était Daniel Brière. « J’admire son style. »

Après Syracuse, son passage vers la Ligue de hockey de l’Ontario avec les Rangers de Kitchener et les 67’s d’Ottawa a été des étapes dans son perfectionnement et son développement.

« Ce fut différent au début, mais c’était nécessaire afin d’améliorer mon jeu. »

Prince, qui en est aujourd’hui à sa deuxième saison avec les Senators de Binghamton, a été sélectionné au 61e rang au total par les Sénateurs au repêchage de 2011. À sa première saison à Binghamton, Prince a raté les sept premiers matchs en raison d’une blessure, mais il est finalement revenu au jeu et a inscrit 18 buts et 17 mentions d’aide en 65 matchs.

À Binghamton, il a établi une routine lors des jours de match, même au niveau de la nourriture. Après la séance d’entraînement matinale sur la patinoire, qu’il rentre à la maison ou qu’il décide d’aller au resto, il y a du poulet au menu, que ce soit du poulet parmesan ou du poulet et riz, cela fait partie de la routine quotidienne.

Après un repas et une sieste de quelques heures, c’est un retour sur la patinoire. Prince indique que Rochester est l’un de ses adversaires préférés, car l’endroit est situé près de sa ville natale. « C’est une autre équipe que j’ai suivie lors de mon enfance, car ils étaient à proximité. Lorsque j’atteindrai la LNH, j’espère avoir hâte de jouer contre les Sabres. »

« Ce n’est pas une vie ordinaire, de dire Prince. Il y a toujours quelque chose qui nous emballe. Chaque match est une raison d’être enthousiaste. Évoluer dans le sport professionnel est une chance dont peu de gens ont dans la vie, tout comme pratiquer son sport préféré devant un grand nombre d’admirateurs. C’est une expérience assez incroyable. »

Prince loge en cohabitation avec trois coéquipiers et ils essaient tout simplement d’avoir du plaisir à l’extérieur de la patinoire. Certains jours peuvent être riches en événements, comme des excursions de magasinage à Syracuse avec un autre joueur, sinon, les journées sont plutôt détendues, avec des films et d’autres sports. Il aime suivre deux de ses équipes favorites, soit les Nets de Brooklyn de la NBA et les Red Sox de Boston au baseball majeur.

Une fois l’été arrivé, Prince s’adonne au vélo avec son père. « J’ai eu véritablement la piqure du cyclisme l’été dernier. La plupart des gens ignoraient que je m’y adonnerais. »

Ce qui le distingue de plusieurs autres joueurs de hockey, cependant, n’est pas nécessairement le sport qu’il a choisi pris autant que celui dont il semble avoir peu d’affection.

« En fait, je ne suis pas un grand amateur de golf, a-t-il dit. Je ne suis pas très bon dans ce sport et je trouve cela très frustrant. »

En se remémorant ces longues journées au hockey mineur, dans la Ligue de l’Ontario jusqu’à sa sélection par les Sénateurs au repêchage, Prince constate où il est rendu aujourd'hui. « Bien de gens me demandent : ‘’N’est-il pas étonnant que vous êtes ici? » de dire Prince. « Je pense que, avec le recul, il plusieurs petites choses. Ce n’est pas si je m’étais réveillé un jour et que je me suis retrouvé ici. Il a fallu beaucoup de travail. C'est agréable de voir tout ce travail récompensé. »

Tout a commencé avec un père qui a chaussé son fils d’une paire de patins.


Encore plus du Sénat : Dernières nouvelles/Articles :

CALENDRIER

DOMICILE
ÉTRANGER
PROMO

CLASSEMENT

SECTION ATLANTIQUE
  ÉQUIPE PJ V D Prol BP BC Pts
1 MTL 24 16 7 1 62 59 33
2 TBL 23 15 6 2 81 63 32
3 DET 23 13 5 5 69 58 31
4 BOS 24 14 9 1 61 58 29
5 TOR 22 11 8 3 70 67 25
6 FLA 21 9 6 6 45 53 24
7 OTT 22 10 8 4 60 59 24
8 BUF 23 7 14 2 39 73 16

STATS

SAISON 2014-2015
PATINEURS: PJ B A +/- Pts
E. Karlsson 22 6 10 -6 16
C. MacArthur 22 8 7 -4 15
K. Turris 22 4 10 -4 14
B. Ryan 21 5 8 -1 13
A. Chiasson 19 6 5 -5 11
M. Hoffman 19 7 3 7 10
M. Stone 21 5 5 3 10
C. Ceci 22 1 7 4 8
C. Neil 22 4 3 4 7
M. Michalek 21 2 5 -1 7
 
GARDIENS: V D DP %Arr Moy
C. Anderson 5 5 3 .932 2.43
R. Lehner 5 3 1 .918 2.73